10 août 2011

Installer et configurer le SDK Android (étape 2)

La première partie de cet article expliquait l'installation du SDK Android sur Eclipse. j’espère qu'elle était assez claire. Cette seconde partie de la mise en place de l’environnement de développement expliquera comment se créer un émulateur de téléphone pour faire tourner les futures applications en se basant sur la configuration minimale recommandée, et puis soyons fous on va se faire une bête de course avec tous les capteurs possible.



Pour commencer on effectue une manipulation qui devrait maintenant être un réflexe,
  • Démarrer Eclipse.
  • Cliquer sur Window> Android SDK and AVD Manager
On obtient la fenêtre suivante dans laquelle on peut voir que j'ai déjà deux émulateurs

Interface de gestion des téléphones virtuels

Pour choisir une version de base pour la plate-forme Android je me réfère au site officiel Android qui publie chaque mois des statistiques d'utilisation d'Android en fonction des versions. Actuellement, il faut privilégier une version 2.1 minimum pour être sur de toucher le plus de smartphone possible. Même si la version 2.2 est largement majoritaire sur le marché.

Part de marché des versions Android au 1er août 2011

Au préalable on s'assure (pour ceux qui n'ont pas lu le premier article) d'avoir installé tous les packages de base.

 Maintenant passons à la création de la machine virtuelle à proprement parlé.

  • On clique sur New ce qui nous permet de lancer la fenêtre de création
Création d'un émulateur Android


  • Pour le champ Name on entre le nom désiré pour le téléphone virtuel

Interface de création d'émulateur de téléphone sous Android

 
  • On déroule le champ Target pour choisir la version du SDK ( ici la 2.1)

Bien choisir la version du SDK Android


  • Dans le champs SD Card on choisit au minimum 8 GIB pour plus de confort
  • Dans le menu Skin on choisit une taille d'écran prédéfinie ou on rentre une taille largeur X hauteur en pixel

Choix de la taille d'écran

La partie Hardware permet de définir les composants matériels du téléphone virtuel. Elle offre la possibilité d'ajouter entre autre, l’accéléromètre, le GPS, le capteur de proximité, l'écran tactile, le clavier etc... faites votre choix, c'est votre téléphone.

Une fois tout le matériel ajouté, on valide par Create AVD ce qui rajoute le nouveau téléphone à la liste de ceux existant.

Aperçu du nouveau téléphone dans le gestionnaire


On pourra maintenant lancer l'émulateur en le sélectionnant et en cliquant sur Start.

Interface de l'émulateur Android

Libre à vous de faire mumuse avec l'interface Android en attendant le prochain article qui permettra de faire un "Hello World" et découvrir les outils de programmation Android